activisift.fr
Image default
Efficacité énergétique

Tout savoir sur la prime eco-energie !

Au détour d’une discussion ; ou dans un magazine consacré à l’aménagement intérieur ; vous entendez ou lisez le terme de prime éco-énergie. Sans trop savoir ce qu’elle représente ; cette expression vous trotte dans la tête depuis quelques jours et vous aimeriez bien la décoder ? Cet article est fait pour vous.

Définition

La prime éco-énergie ; qu’est-ce qu’est ? En réalité, c’est plutôt simple à comprendre. Il s’agit d’un dispositif mis en place par le Ministère de la Transition écologique et solidaire mais ça ; nous y reviendrons ultérieurement. Cette prime permet donc de financer les travaux qui visent à réduire la consommation énergétique d’un particulier ou du moins; de l’aider à faire des économies sur cette dernière. Cette aide est donc, en d’autres en termes, une aide financière qui s’applique aux familles possédant des revenus modestes comme aux autres, c’est le premier avantage avec la prime éco énergie ; dans le cadre de travaux d’isolation ou de chauffage ; ayant eux-mêmes pour but de réduire l’empreinte écologique du foyer en question. 

Par qui est-elle instaurée ?

Le Ministère de l’Écologie s’est vu renommé Ministère de la Transition écologique et solidaire en 2017.

Son but est d’œuvrer dans les domaines liés au développement durable ; à l’environnement ; aux nouvelles technologies, au climat… et, bien évidemment, à la consommation énergétique. En effet, en 2021, les préoccupations sociétales comme personnelles changent ; évoluent, et nous attachons tous une grande importance à la santé de la planète et à nos usages quotidiens. Nous veillons par exemple à couper l’eau lorsque cela n’est pas nécessaire, à éteindre la lumière en quittant une pièce ; à éteindre le chauffage lorsque la pièce atteint sa température optimale…

Sans forcément nous en rendre compte ; nous participons tous déjà plus ou moins à limiter notre consommation énergétique. Cette prime récente a pour but de perpétrer ces valeurs et cette idée. C’est en 2019 que le dispositif des primes énergies a pris de l’ampleur, en permettant à tous les ménages de bénéficier de primes quel que soit leur niveau de ressources. Développons désormais cet aspect.

Quels avantages présente-t-elle ?

Comme nous venons de le voir, son avantage premier est d’aider les familles à réaliser leur transition écologique grâce à une prime. Ces primes éco énergies sont attribuées selon le niveau de revenu des familles, afin de permettre une certaine équité dans leur distribution.

Les primes pour les ménages modestes peuvent s’élever jusqu’à 4 000 €, notamment afin de faciliter l’achat de chaudières, de chauffages et de pompes (eau, air, chaleur) adaptés. Pour les autres ménages, cette aide s’élève en moyenne à 2 500 € selon le site ecologie.gouv.fr.

Les autres avantages qu’elle engendre sont :

  • La réalisation d’économies tout le long de l’année ; grâce à une réduction de la consommation d’énergie réalisée à la suite des travaux.
  • La prise de valeur du logement de celui qui souscrit à la prime ; notamment pour les raisons évoquées ci-dessus et grâce à l’amélioration de l’isolation de ce dernier.
  • La réduction de l’empreinte écologique ; qui constitue une avancée majeure personnelle comme sociale.

Comment l’obtenir ?         

Les primes éco énergie sont relativement simples à obtenir. En effet, dans un premier temps ; notons que les conditions d’éligibilité sont peu contraignantes. Il s’agit ; entre autres ; d’être propriétaire ou locataire ; d’avoir le bien qui réceptionne les travaux achevé depuis au moins deux ans ; que ce dernier constitue votre résidence principale ou secondaire ; que l’entreprise choisie pour la réalisation des travaux soit qualifiée de RGE ; c’est-à-dire qu’elle est reconnue garante de l’environnement…

La demande de prime se fait ensuite en quelques étapes clés :

  • En amont de la signature ; vous devez penser à vérifier que vos travaux sont bien éligibles à la prime. Vérifiez également que les prestataires auxquels vous avez fait appel possèdent bien la mention RGE vue ci-dessus.
  • Une fois le devis signé, les travaux peuvent commencer. Leur durée ne doit généralement pas dépasser les 4 à 6 mois.
  • Une fois les travaux accomplis, il est possible d’envoyer plusieurs éléments finaux tels qu’une attestation sur l’honneur (remplie avec l’artisan / le prestataire également) ; la mention RGE de ce dernier ; et la facture des travaux finalisés.

Une fois le dossier complété par ces informations ; ce dernier sera traité par les organismes qui y sont dédiés ; et validé si tous les critères sont respectés. Un chèque bancaire ou un bon d’achat vous sera ainsi remis quelques jours / semaines plus tard ; selon les organismes.

Autres articles à lire

Économies d’énergie, données personnelles, autoconsommation, ondes… Où en est Linky ?

adrien

Après le Covid-19, quelle énergie pour la reprise ?

adrien

La rénovation thermique réduit-elle vraiment votre facture d’énergie ?

adrien

Quelles priorités en matière d’énergie pour le prochain quinquennat ?

adrien

Prix du pétrole, du gaz et de l’électricité : bienvenue dans les montagnes russes !

adrien

Les critères à prendre en compte dans le choix d’un électricien

Emmanuel