activisift.fr
Image default
Vie Pratique

Pourquoi y a-t-il tant de la Mérule en Bretagne ?

Rate this post

La présence de taches d’humidité sur les murs est une sonnette d’alarme qui peut mettre en péril le confort thermique de la maison : c’est à ce moment-là que les moisissures et les bactéries prolifèrent, entraînant des dommages pour la santé et même des conséquences pour l’ameublement. Est-il possible de maîtriser le problème de Mérule en Bretagne ?

Moisissures dans la maison : les causes

La formation de moisissures dans la maison, en particulier de moisissures sur les murs, peut être attribuée à plusieurs causes, telles qu’une mauvaise ventilation, une humidité excessive, une isolation thermique insuffisante, un manque d’exposition au soleil et un entretien inadéquat. Le rôle de l’humidité est primordial, car sans elle, les moisissures ne pourraient pas s’installer et exister dans la maison. C’est pourquoi il est plus fréquent que les mérules apparaissent sur les murs pendant les mois d’hiver, lorsque l’humidité atteint des pourcentages élevés en raison de la différence de température marquée entre l’intérieur et l’extérieur ; cette différence génère des points de condensation qui provoquent la formation de gouttelettes d’eau sur les murs.

mérule
Mérule

Ce qui favorise les mérules à l’intérieur des habitations et la formation de moisissures sur les murs, c’est la présence de ponts thermiques, c’est-à-dire de « discontinuités de l’isolation thermique qui peuvent se produire à la jonction d’éléments structurels (planchers et parois verticales ou parois verticales entre eux) », comme l’indique le décret législatif 192 de 2005 sur la limitation de la consommation énergétique des bâtiments.

Le traitement contre la mérule en bretagne est donc nécessaire afin de réaliser de plus grandes économies d’énergie, qui se traduisent par une réduction des coûts de chauffage et de refroidissement, et des économies sur les coûts de maintenance grâce à l’augmentation de la durée de vie de la structure et de ses éléments exempts de dégradation causée par l’humidité.

Moisissures dans la maison : quels remèdes ?

Il existe de nombreuses solutions pour faire face à ce problème, qui diffèrent selon le degré de criticité du phénomène. Il est possible d’appliquer des remèdes naturels en cas de manifestations légères ; toutefois, dans les cas où la présence de moisissures est particulièrement étendue et enracinée, il est conseillé d’acheter des produits spécifiques ou de faire intervenir des entreprises spécialisées.

Pour lutter contre l’humidité ascensionnelle, il est possible de procéder à la création d’une barrière chimique générée par l’injection dans le mur de mélanges chimiques qui forment une couche protectrice qui représente une véritable barrière contre l’eau, l’empêchant de remonter et protégeant les murs.

Une autre solution possible est d’intervenir avec l’électrosmose ; une solution qui, en insérant deux ou plusieurs électrodes à l’intérieur de la maçonnerie, permet d’appliquer un champ magnétique opposé au champ naturel, obligeant l’eau infiltrée à migrer vers le pôle négatif ; générant ainsi une attraction vers le sol et une élimination de la maçonnerie.

Enfin, pour lutter contre les mérules, il est possible de choisir l’application d’un vide sanitaire aéré : cette approche consiste à créer une cavité horizontale disposée en correspondance avec les fondations de manière à bloquer les remontées d’humidité et à réduire en même temps le surplomb thermique.

Autres articles à lire

Quelle est l’importance d’un service client ?

Journal

Des chiens pour détecter les punaises de lit

administrateur

Quels sont les avantages de la domotique dans l’immobilier ?

administrateur